English language

Analatsara, propriété coup-de-coeur  à vendre.

Vous voulez changer de vie ? Investir dans un endroit paradisiaque ?Analatsara répond à vos attentes.

Faîtes de votre rêve une réalité !

Vous aurez certainement le “coup de coeur” pour cette propriété de 2050 m² face à l’Océan Indien, dans un très beau jardin planté de nombreuses variété d’arbres, de plantes et une collection d’orchidées, où il fait bon vivre, loin du stress de la vie citadine, sur la belle Ile aux nattes. Vous apprécierez la gentillesse des habitants, le lagon immense bordé de sable blanc, les balades en pirogue. La saison venue, vous admirerez la danse des baleines, assis sur votre transat ou les suivrez à bord de votre bateau inclus dans la vente du domaine. Cette superbe propriété comprend une maison de maître , 5 maisons et dépendances sur l’île aux nattes.

C’est un bateau de 8 m, 110 chevaux (2/55) hors bord (capacité 12 personnes plus équipage).

Vous disposerez également d’une connexion wifi. De plus est inclus le personnel formé à l’entretien de tout cet ensemble.

Budget global justifié : 370 000 €

Visite virtuelle de Analatsara

Analatsara face lagon

L’île aux nattes, nature et douceur

L’île aux Nattes, (Nosy Nanto en malgache) 2,5 km sur 1,5 km, se situe à la pointe sud de l’île Sainte Marie. Seul un bras de mer de 400 mètres de large les sépare, distance avalée en 15 minutes en bateau. Elle respire l’authenticité avec son lagon bordé de sable blanc. Ses chemins de sable parcourent toute l’île, mènent aux rizières, aux commerces, au village où vous rencontrerez ses habitants chaleureux. Sans oublier les plus mignons de tous, les makis, petits lémuriens facétieux.

L’île se visite à pied ou en pirogue. Aucune voiture ne traverse l’île, pas de bruit envahissant, pas de pollution, juste la douceur de vivre.

Sainte – Marie, l’île aux pirates

L’île Sainte – Marie (Nosy Boraha en malgache), toute en longueur est chargée d’histoire. Elle fut au 18ème siècle un repaire de pirates et de brigands. Pour preuve, au fond de son lagon, on peut y voir les épaves des vaisseaux échoués jadis. Le bruit court que des trésors seraient cachés sur l’île, mais où?…

Heureusement qu’elle regorge d’autres trésors non cachés ceux-là, comme l’église de Sainte-Marie, la plus vieille église de Madagascar ; ses nombreuses plantes endémiques, sa faune et son micro climat constant toute l’année lui ont valut le nom de « l’île jardin ».